Un Nouveau Monde

Commençons par mettre les choses au clair. Je déteste profondément cette crise et ce qu’elle entraine. Les paniques sanitaires, les maladies, les impacts relationnels, les impacts sur notre santé, les impacts économiques et le changement profond qu’elle nous met devant les yeux.

Toutefois, on ne peut pas rester les bras croisés et aveugles devant les changements de fond qu’elle doit nous imposer. 

Le Nouveau Monde requiert une santé plus forte – les dangers du surpoids

La première des informations à prendre en compte, c’est la nécessité de vivre en forme. Et à nouveau, on ne parle pas d’abdominaux saillants et de muscles dessinés. On parle d’une vie saine avec un taux de masse grasse controlé. 

Il faut maintenant regarder la vérité en face. Il est dangereux de ne pas vivre en forme. Et bien que la tendance soit à l’acceptation de soi, ce qui est absolument nécessaire, il faut aussi avoir une honnêteté individuelle, face à soi-même. Le surpoids n’est pas une question visuelle du tout: c’est une question de santé.

Un article sorti sur Top Santé le 7 avril nous apporte plusieurs infirmations assez déroutantes. 

Voici un exemple de la situation actuelle: le chef du service maladies infectieuses à l’hôpital Bichat à Paris, Yazdan Yazdanpanah, assurait il y a quelques jours au Figaro que « plus de 80% des moins de 50 ans qui se trouvent en réanimation chez nous à cause du Covid-19 sont obèses »

Si tous les scientifiques ne s’accordent pas encore sur la raison pour laquelle l’obésité crée des faiblesses par rapport au virus, ils sont tous d’accord pour dire que la relation entre les deux existent.

Cet article nous explique le rôle de la sur-inflammation chez les personnes obèses: L’inflammation est une réaction utile à l’organisme : c’est elle qui lui permet de se défendre de façon ponctuelle contre une agression. « Mais chez les personnes obèses, il y a comme un état d’alerte constant de l’organisme qui crée une sur-inflammation permanente. » Dans le cas d’une personne obèse positive au Covid-19, le virus qui s’immisce dans les poumons ne pourrait faire qu’empirer une inflammation déjà présente.

Surpoids et Covid-19 : quel est le lien ?

Il ne faut plus attendre, agir et surtout, à nouveau accepter la vérité et s’engager, dès aujourd’hui vers une vie plus saine en changeant sa nutrition, son activité physique et ses routines et choix bien-être en général.

Le Nouveau Monde change le schéma études – travail – retraites

Peut-être la plus fondamentale des différences. Cette période de confinement a le mérite de révéler ce qui est essentiel, ce qui résiste à toute épreuve et ce qui forgera l’économie de demain. Et les changements sont immenses. 

Beaucoup imaginent le retour à la normale, comme avant dès la fin du confinement. Je crois que le changement sera profond. 

Plusieurs métiers non-essentiels (bien que très importants) sont remis en question. Beaucoup d’industries sont mises à mal et difficile d’imaginer un retour par exemple aux voyages, aux évènements, à la restauration, au commerce de détail instantanément. Malheureusement beaucoup de sociétés à la trésorerie limitée ou au modèle peu rentable n’en sortiront pas indemnes. 

Preuve en est, cet article des Echos qui fait froid dans le dos. 246 000 demandeurs d’emploi supplémentaires en un mois. 7% d’augmentation pour le chômage, une première depuis 1996.

Ces gens-là vont faire face à une économie abimée et leur retour sur un marché du travail traditionnel parait complexe.

Le Nouveau Monde crée des opportunités

Venons en donc à la suite et aux conséquences à tirer de la situation. Clairement, les dynamiques et le status quo sont chamboulées. 

D’un point de vue de la santé, l’un des grands « gagnants » parfois sous-évalué ces dernières décennies, c’est de comprendre que notre essence à nous humains, notre carburant, c’est une bonne nutrition. Des nutriments que l’on va ingérer va dépendre notre résistance, notre bien-être ou encore notre santé. Preuve en est, sur le mois d’avril 2020, nous aidons plus de 5 500 challengers sur leur remise en forme. En avril 2019, c’était un peu moins de 3000.

Il est temps de prendre la responsabilité de son bien-être car si l’on est amené à effectuer des changements dans sa vie, de travail, d’emploi ou d’activité, il faut de l’énergie pour cela.

D’un point de vue professionnel et dynamique, les changements sont profonds aussi.

Qu’en ressort-il ? Les industries qui s’en sortent le mieux sont celles qui sont flexibles, essentielles et « mobiles ». Le secteur de la santé est en plein essor pour toutes les raisons que j’ai cité précédemment. Le télétravail fait ses preuves et le travail à domicile deviennent de vraies alternatives.

Il est probable qu’à terme, attendre d’un salaire, d’une allocation chômage ou retraite deviendra une affaire risquée dans une économie lente, à la merci de changements réguliers et mal gérée depuis longtemps. C’est un autre sujet.

Il devient clair que la sécurité de l’emploi est révolue. Que l’emploi et le schéma traditionnels ne fonctionnent plus. Beaucoup font le choix de créer leur emploi, créer leurs revenus et assurer leurs arrières par eux-mêmes. Il est indispensable de ne plus être basé sur un seul revenu. Il faut ajouter une nouvelle source moins traditionnelle.

Les solutions à privilégier sont les métiers flexibles en horaire. En effet, beaucoup se feront de la maison avec les enfants au milieu. Evidemment les métiers qui ne requièrent pas de déplacements géographiques. Avec les villes et les embouteillages croissants, le télétravail était déjà en vogue. Cette crise est un test à grande échelle réussi. Il est aujourd’hui plus facile pour beaucoup de métiers de trouver des clients qu’un patron. Les travailleurs indépendants peuvent faire ce qu’ils font pour un patron pour eux-même. Les secteurs de la santé, de l’aide à la personne, de l’accompagnement sont naturellement en croissance du fait du vieillissement de la population. Avec une crise comme la présente, tout le monde veut prendre soin de soi. Etre petit permet une adaptabilité immédiate, rapide et efficace que ne permettent plus les grosses structures bureaucratiques. Toute offre doit avoir son pendant en ligne couplé à son activité offline, physique. Les deux sont inévitables. Voici quelques pistes de réponses et de solution entre autres. Les entreprises et les métiers qui ont progressé dans cette crise sont des révélateurs de l’avenir.

C’est un changement inexorable qu’il faut accepter et anticiper à l’échelle individuelle pour ne pas subir les ravages de l’Histoire. 

Notre combat avec Lisa est d’offrir cette alternative via Herbalife Nutrition. Elle a littéralement changé notre vie de fond en comble et nous en connaissons la valeur. Offrir une alternative à la majorité des gens qui subissent des conditions terribles qu’ils n’ont pas choisi. Mais à nouveau. La situation est révoltante, sidérante et énervante… mais elle est là et elle ne changera pas par magie !

Chaque mois, nous guidons de nouveaux challengers vers une vie plus saine et de nouveaux distributeurs vers ce que l’on appelle la Grande Vie, une vie de choix ! Franchissons le pas ensemble !

Si vous êtes à la recherche d’une opportunité et que vous êtes prêts à des changements, le process est simple. Envoyez-nous un email à matlisacorp@gmail.com ou sur instagram sur @matlisafit et nous traiterons votre demande dans les 24H.

Ajouter un commentaire